Des professionnelles

Conseillères conjugales et familiales

Le titre de « Conseillère Conjugale et Familiale » (CCEF) est obtenu à l’issue d’une formation exigée par le ministère des Affaires Sociales.
La conseillère conjugale est astreinte à une formation continue permanente et des séances de supervisions régulières.


Le terme « conseillère » peut prêter à confusion. En effet, la CCEF ne va pas donner des conseils mais elle va « tenir » conseil. il s’agit de permettre à la parole de reprendre sa place hors d’une dualité conflictuelle.

Les entretiens de conseil conjugal offrent un espace où l’on peut souffler, prendre du recul, être écouté, se poser, sous le regard bienveillant et sans jugement d’une professionnelle formée à l’écoute active.

En situation individuelle : quand vous voulez clarifier une situation, faire le point et prendre une décision dans votre vie relationnelle, affective, conjugale et familiale.

En situation de couple : désir d’enfants, contraception, conflits, manque de dialogue, violences, séparations, deuils, troubles de la sexualité, relations extra conjugales …

En situation de familles : famille recomposée, cohabitation difficile, ruptures relationnelles, autorité parentale perturbée, difficultés éducatives, manque de communication, maltraitance, dépendances, deuils ….

Que ce soit en individuel, en couple ou en famille, la CCEF accueillera chacun en toute confidentialité dans un cadre permettant un regard différent. Les entretiens menés aident à poser des mots sur des situations de souffrance, d’incompréhension, de solitude… ils permettent de mettre de la distance face à ces passages de vie douloureux, tout en se réappropriant son histoire et en faisant le point sur ce qui se noue. 

C’est comme « déplier pour mettre à plat ».

Ces consultations permettent aux personnes reçues de :
 – comprendre leur mode de fonctionnement,
 – assumer les désillusions et les évolutions,
– mieux gérer leur rôle de parent.

C’est un temps pour faire le point, prendre du recul sur les événements de la vie et prendre des décisions avec plus de sérénité et de lucidité.

Thérapeutes de couples et de familles

La therapie permet un approfondissement des suivis et un élargissement des approches thérapeutiques utilisées.

Thérapie conjugale :

La relation de couple vit un déséquilibre durable ou des crises répétitives, la communication est difficile …

Vous êtes dans un système de ressentiments et d’accusations réciproques, la thérapie de couple peut vous aider à :

  • Comprendre comment fonctionne la relation
  • Sortir du règlement de comptes destructeur
  • Collaborer conjointement pour faire évoluer le système relationnel

Nous pouvons vous proposer des thérapies d’orientation analytiques ou systémiques

La démarche analytique est plus centrée sur la personne ce qui permet de l’aider à mieux se connaitre et mieux se comprendre. C’est un travail sur soi de « déplissement » pour dénouer et apaiser ce qui fait profondément souffrir le lien relationnel

L’approche systémique comme son nom l’indique est plus orientée sur le fonctionnement du système global. Nous travaillons sur le « comment faire autrement » en se centrant sur les ressources et les compétences des personnes. Comment amorcer un changement au niveau de la communication, des interactions, des rôles et places de chacun , des loyauté visibles et/ou invisibles pour permettre au système de sortir de ses modes de fonctionnement répétitifs et douloureux

Thérapie familiale systémique :

Quand la famille est source de détresse, d’incompréhension, de douleurs, quand elle traverse une étape du cycle familial ou des évènements stressants de la vie ou bien quand la communication et les modes d’interaction familiaux sont compliqués, la thérapie familiale facilite :

  • Une progression vers un fonctionnement plus souple
  • Le dépassement de la crise
  • Le développement des compétences de chacun afin de résoudre le problème

Elle permet de redéfinir les rôles et les fonctions de chacun, de revaloriser la compréhension mutuelle et le soutien émotionnel entre les membres de la famille .

Médiatrice familiale

La médiation familiale permet d’élaborer des accords organisant votre vie et celle de vos enfants (hébergement, droit de garde, exercice de l’autorité parentale, pension alimentaire…)
Le médiateur diplômé d’état, tiers impartial et indépendant, vous accompagne dans ce processus basé sur la collaboration plutôt que sur l’affrontement. La médiation familiale est un procédé qui vise à rétablir la communication entre des membres d’une famille (ou des parents séparés) qui sont en conflit.

Grâce au dialogue qui s’instaure dans cet espace neutre, il devient possible de se parler, de retrouver la voie de la réflexion commune, de la négociation et ainsi d’envisager des solutions concrètes.

Dans le cadre des médiations judiciaires (ordonnées par le Juge aux Affaires Familiales) ainsi que lors de médiations spontanées, il est possible d’élaborer un accord qui sera applicable immédiatement et pourra être homologué par la justice.

Motifs de consultation :

  •  Lors de la procédure de divorce ou de séparation
  •  Plus tard si un conflit survient ou persiste (ados qui refusent de voir un parent, non présentation d’enfant…)
  •  Entre un jeune adulte et ses parents (obligation alimentaire)
  •  Entre frères et sœurs afin d’organiser la vie et l’entretien d’un parent vieillissant ou une succession
  • Entre grands parents et parents au sujet des petits enfants

Le médiateur est spécialisé sur les questions de séparation, de négociation au niveau du couple, pour le bien de l’enfant. Il permet dans les situations de rupture, de reprendre le dialogue pour décider ensemble des changements et de l’organisation de vie de chacun.